14101975
topblog Ivoire blogs

08/06/2014

L'INSTALLATIONSUR L’ILE DE TIAGBA

        Les nombreux qui attendons de l’autre coté de votre terre et nous sommes poursuivis par des gens. Nous vous demandons de nous accorder l’asile chez vous. Aikpa Loba accepta de les accueillir mais l’arrivée des tiagba par vague successives l’effraya. Pour se soustraire à une éventuelle invasion, Aikpa Loba de céder son habitation aux tiagba. En échange, il demanda un gobelet remplit de poudre d’or.

     L’implantation des tiagba sur l’ile date de douze générations. Le récit traditionnel corroboreIMG_20140406_120149[1].jpg cette assertion. Chaque génération arrivant par extinction à l’âge de cent ans, les tiagba estiment que leurs ancêtres se sont installés vers l’an 779. Les vieux l’ont confirmé, mais il est probable que leur arrivée se situe aux environ du XVe siècle.

 

     L’implantation des tiagba ne s’est pas fait sans heurt. Pour ce peuple de guerriers et de planteurs venue de la foret et aguerris  déjà aux batailles inter-ethnique, l’insularité de leur retraite les protégeait momentanément contre toute évasion. Ils étaient certes dans une forteresse, donc à l’abri des attaques. Il fut contrait de se battre plusieurs fois contre les ahizi qui habitaient la région autour de l’ile. Les tiagba finirent par sortir vainqueurs de ces fréquentes guerres contre les ahizi. Ils scellèrent une alliance avec les Ahizi concrétisé par l’installation d’un groupe ahizi sur l’ile et l’adoption par les tiagba de la langue de leurs alliés au détriment de la leur. Au sur plus, les tiagba épousèrent des femmes ahizi. Mais bien qu’assimilés sur le plan linguistique au peuple lagunaire Ahizi, les tiagba n’ont pas pour autant abandonné leurs us et coutumes, ni leur organisation sociale et politique. Ils ont accepté de perdre leur langue mais pas leur personnalité. Aussi, ont-ils maintenu leur organisation social et gardé l’essence de leur civilisation.

Les commentaires sont fermés.