14101975
topblog Ivoire blogs

06/06/2014

LA GENESE DES TIAGBA

 

    10420225_489508417815650_4938032565572056010_n.jpg  Le chemin qui mène à l’histoire des tiagba n’est pas aisé pour le profane. Pour exhumer le passé de ce peuple il est fondamental d’interroger les patriarches couramment appelé « sage ». Ces dépositaires de la tradition orale constituent la seule source à consulter. Mais réunir ces bibliothèques vivantes en un seul lieu et en même temps un pari difficile. Nous l’avons tout de même gagné, au terme d’une même journée de démarche, grâce à l’intervention de Monsieur Koria Gnamba fils du village et directeur de l’école primaire de Tiagba-Sud.

    Mis en confiance, les dépositaires  de l’histoire des tiagba ont accepté de nous retracer la fabuleuse migration de leurs ancêtres, une marche héroïque de la foret vers les rives de la lagune Ebrié. Ainsi le chef du village Mamadou Aikpa entouré de ses notables intarissable puits de la science a accepté de nous retracer l’histoire.

      Les tiagba sont originaire de la région du Nord-Ouest de la Cote d’Ivoire, ou ils vivaient entre les Gagou, les bété et les Dida. Les tiagba sont apparenté aux Dida dont ils constituent un sous-groupe. Ils vivaient dans le triangle que forme Oumé-Gagnoa-Divo et se mariaient avec les Gagou et les Dida .  « tiagba » la langue que parlaient les kodakui à l’époque a subit l’influence des  Dida, au point de se fondre quasiment avec elle…

     Dans leur berceau ancestral, les kodakui, les tiagba vivaient en harmonie avec les Gagou et la Dida auxquels ils étaient soudés par les liens de mariages et surtout par l’adoption de la langue de leurs alliés. Par contre des querelles fréquentes opposaient les tiagba à leur voisin Bété.

 

     Ces petites dissertions entre les deux ethnies s’apaisaient toujours. Mais elles ressurgissaient autours des problèmes de droit sur les et très souvent autours des problèmes de femmes.

10264758_489497464483412_8715780250643634612_n.jpg

Les commentaires sont fermés.